Qui sommes-nous ?

touaregsTous les quatre, nous nous sommes rencontrés lors d’un master de documentaire de Création au Créadoc d’Angoulême.

Depuis, chacun a fait son petit bonhomme de chemin.

Pour le projet au Sénégal, et avec d’autres anciens collègues, nous avons fondé l’association Les Vérités obliques.

princeN’Gouda Prince Ba

Après une formation scientifique en cryptologie et sécurité informatique, N’Gouda Prince Ba a suivi un Master en écriture et réalisation de film documentaire au Créadoc, (Université de Poitiers) et de la Fasteri (Formation d’Angoulême de Supervision des Technologies du Relief et de l’Interactivité). Il est maintenant réalisateur programmeur.

Pour Sunu Gaal, il est chargé de la programmation de l’installation.

Contact : ngouda.prince.ba@gmail.com , 06 52 70 26 86

 

sandrineSandrine Magne

Sandrine a commencé par une licence de journalisme à l’ISCPA-Paris. En troisième année, elle se spécialise dans la réalisation documentaire. Une année qui lui permettra de se former en co-réalisant deux court-métrages documentaire pour La Chaîne Parlementaire, encadrée notamment de Linda Tahir, Ilan Klipper et Christophe Nick. A la fin de sa licence, l’envie de continuer à se former tant à l’écriture qu’à la réalisation l’amène à entrer en master de création documentaire au CREADOC d’Angoulême. Une première année consacrée à la création sonore (documentaire et fiction) l’amène à travailler sur l’addiction, spécifiquement à l’héroïne. Un moyen de saisir toute l’importance de la parole. Pendant cette même année, lors d’un partenariat avec le comité des Jumelages d’Angoulême, elle co-réalise avec Emmanuelle Tornero le court-métrage Euskaraz Bizi, dans le pays basque espagnol, à Vitoria-Gasteiz.

En deuxième année, consacrée à l’image, elle choisit de travailler avec une jeune danseuse de treize ans, ce qui aboutit, en fin de master II à un nouveau film documentaire : Tempo.

Le projet d’installation sonore interactive au Sénégal est l’occasion pour elle, de découvrir et faire découvrir un pays, avec, pour cette fois, les oreilles grandes ouvertes.

Contact : sandrinemagne.fcp@gmail.com – 06 22 48 19 36

 

HélèneHélène Marquer

Après avoir slalomé entre ses ouvrages de sociologie, les studios de Radio Campus Rennes et les journaux, Hélène a décidé de reprendre le micro et saisir la caméra au Créadoc d’Angoulême. Dans ses créations, elle s’est intéressée à la relation entre l’homme et la nature d’abord en son (adaptation de Walden ou la vie dans les bois, 2012) puis en images avec un court-métrage : Je suis (2012). Elle a ensuite réalisé un film sur la fin de vie au service de soins palliatifs de l’hôpital de Châteauneuf sur Charente (Au bord du lit, 2013). Elle revient à la création sonore pour ce projet et se délecte d’y mettre une dose d’interactivité.

Contact : helene.marquer@gmail.com – 06 47 62 48 32 – www.etaya.fr

 

paulinePauline Ségalat

Ayant fait connaissance avec caméra, micro et logiciel de montage en réalisant des documentaires avec les associations Télé Sorbonne et Arrimage (Ce que les marchands disent, film sur le marché d’Aligre), Pauline a exploré lors de ses deux années au Créadoc l’univers des différentes religions (Se lier à L’invisible, documentaire sonore). Un voyage à travers les sons de l’Islam, du christianisme et du bouddhisme très riche en sonorités ! Elle réalise son stage à France culture, dans l’émission Sur Les Docks, pendant lequel elle assiste la réalisatrice Stéphanie Glüher pour un documentaire sur le krump, une danse urbaine.

Dans le cadre du Créadoc, elle a aussi réalisé deux courts-métrages: Do et Soyaux, tous deux visibles sur son site paulinesegalat.wordpress.com.

Passionnée de voyages et d’univers sonores, elle se réjouit de cette plongée dans la culture et les rythmes sénégalais.

Contact : pauline.segalat@gmail.com – 06 86 64 44 12 – http://paulinesegalat.wordpress.com